Ville d'essaouira

Ville d’essaouira

Pour le plan ville Essaouira, se reporter au cahier couleur. Avec son corset de murs fortifiés, son port de chalutiers et ses envols de mouettes, comment ne pas évoquer Saint-Malo ? Mais les maisons blanches aux toits plats, les huisseries bleues et les minarets nous rappellent vite que nous sommes loin de la Bretagne. Essaouira est une ville hors du temps, qui envoûte et enserre ses hôtes, vite prisonniers de ses remparts.

Ville d’essaouira

Difficile alors de s’échapper, le charme opère et ne nous lâche plus. Mais qui s’en plaindrait ? Oubliez Marrakech la folle, la trépidante ; à l’intérieur de la médina, les engins à moteur n’ont pas droit de cité ici. Adieu, donc, pollution ! Un bienfait n’arrivant jamais seul, la ville rutile, de gros efforts ayant été faits pour son nettoyage quotidien, surtout depuis que la médina a été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.

Essaouira (prononcer « Swira ») est l’endroit rêvé pour ceux qui veulent décompresser après le harcèlement des grandes villes, avoir des contacts avec la population et flâner dans une médina encore authentique. Il faut prendre lentement le rythme, ne surtout pas se presser. S’installer par exemple place Moulay-el-Hassan, à la terrasse d’un café, ombragée d’arbres à caoutchouc, pour siroter un thé et prendre le pouls de la ville. La température y est presque toujours de 25 °C.

Location de voitures essaouira.

Pas étonnant que de nombreux Marrakech s’y précipitent en été, fuyant les fortes chaleurs de leur ville. Mais combien de temps le charme va-t-il encore opérer ? Les travaux de construction de 11 000 lits et d’un golf, à quelques kilomètres à peine au sud, sont déjà bien avancés dans le cadre du plan « Azur ». Ils visent à développer une infrastructure touristique haut de gamme. Et comme si cela ne suffisait pas, la spéculation immobilière dans la médina n’est pas en reste… Espérons que la « petite perle » ne perde pas, un jour, son âme.